KillsZone vous souhaite la bienvenue
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaijin



Messages : 12
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Jeu 22 Oct - 18:15

Bonjour ou bonsoir  KillZone, en cette période d'halloween j'ai un petit jeu a vous proposer.
En effet Halloween étant une fête basée sur la peur, je demande a qui le voudra de me raconter une histoire.


Votre histoire devra être originale, inventée, et surtout faire peur

la premier place  10000 aps + costume ou familier 30 jour  
le 2  eme 5000 aps  costume ou familier
le 3 eme 2500 aps costume ou familier
et les autre participent gagne 1000 aps
[/font][/size]

EVENT SE FINIE LE 31 OCTOBRE 2015  A 00H00
les cadeaux seront remie le 2 novembre 2015








Hello or goodnight Killzone, in this period of halloween I have a small game offer.
Halloween effect being a party based on fear, I request that want him to tell me a story.
Your story must be original, invented, and especially scare




Place the first suit or + 10 000 aps familiar 30 days
the 2nd 5000 aps suit or familiar
the 3rd 2500 aps suit or familiar
and other participating gains 1000 aps




THE EVENT IS OVER 31 October 2015 A 0:00
gifts will remie November 2, 2015




Dernière édition par gaijin le Lun 26 Oct - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
byron01



Messages : 1
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Luxure   Jeu 22 Oct - 18:45

Un soir, les parents d'une petite fille de 6 ans, regarder la télévision en somnolant, à un moment ils entendit leur fille pleurer en criant. La mère montat la voir et demanda ce qu' il y a?  la petite fille lui dit  " J'ai perdu ma poupée, je la veux." Sa mère la chercha et ne la trouva pas, la mère ce dit quelle aller en chercher une autre demain. Le lendemain, la fille n'a pas dormit de la nuit et donc la mère emportat sa fille au magasins pour lui achetait une poupée avec elle. Elles arrivaient au magasin, rentrées dans le magasin quand la petite fille voit une poupée tout en haut des etagères c'est cette poupèe quelle voulait est sa mère à bien voulut lui acheté et son repartis avec la belle poupée qui était normale comme toute les autres poupées. Le soir même tout le monde alla se coucher et la petite fille prit sa poupée avec elle et allas se coucher. Elle se réveillat brusquement et entendit d'une voix angoissante " je suis en bas. " La petite fille se leva de sont lit et s' aperçoit quelle n'as pus sa poupée puis elle descends en bas et il y a rien, tout est normal elle remonte se coucher et elle voit sa poupée sur son lit elle la prends et retourne se coucher. Une nouvelle fois elle se revèille et entendit " je suis dans l'escalier. " Elle se leva, sa poupée avait disparu elle ouvra la porte, vas à l'escalier mais il y a rien. Elle retourna se coucher et sa poupée etait encore sur le lit elle se recoucha avec sa poupée. Elle se reveille sa poupée a encore disparu et elle entendit " je suis derière ta porte je vais rentré. " Là la petite fille a peur elle se cacha sous sa couverture et la petite voix lui hurle " JE SUIS A COTE DE TOI " .....

Le lendemain matin, la mère va pour aller révèillé sa fille ! mais elle ne la trouva pas elle appèle son mari, ils la cherche partout, ils appèlles les pompiers, après la police et l'un des pompiers aperçoit une trappe dans le plafond de la chambre des parents . Le père veut bien allait voir mais il dit que c'est impossible car ils dorment ici il ouvrit la trappe plein de poussières tomba et il aperçoit sa pauvre fille éventrer par terre et juste à coté la poupée souriant avec un couteau dans la main


Dernière édition par byron01 le Jeu 22 Oct - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fear



Messages : 1
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 22
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Jeu 22 Oct - 22:56

C'est l'histoire de deux enfants qui devaient dormir pour la première fois sans leurs parents à la maison. Les enfants était réjouit de ne pas avoir les parents sur leur dos et pouvoir veillé tard. Le plus âgée avait 12 ans et l'autre 10. Donc les parents partirent au alentour de 9h du soir et reviendrais tard dans la nuit. 9h15, Les enfants se mirent dans la chambre et jouèrent à un jeu de société. 9h50 Le plus jeune était en train de perdre mais faisait tout pour caché sont embarra et faisait tout pour gagner sont frère. Le grand lui était tout content de gagner, il lui disait d'être fier de son grand frère car il allait gagner les jeux olympiques des jeux de société. Evidement les deux enfants exploser de rire à chaque fois que le grand sortait une blague ou une bêtise comme celle la. Les enfants étaient tellement pris par leur jeu et leur fou rire qu'ils n'entendirent pas l'orage arrivé. 10h30 La plupart des enfants on peur de l'orage mais ces deux gaillard s'amuser à combattre l'orage par la pensé. Puis d'un coup le chien se met à gémir puis une coupure de courant les surpris en même temps. Ils se précipitèrent dans leur lit superposé et essayèrent de se calmer. A ce moment la une voix sinistre pas humaine cria dans la maison. "Le chien est mort à 11h, et le prochain sera à minuit" puis la voix se tut et la lumière se ralluma. Les enfants terrorisé par se qui venez de se produire essayèrent d'appeler leur parent mais leur ligne était occupé. Ils décidèrent d'attendre et regardèrent leur montre. Il était 11h50, ils se recouchèrent et laissèrent la lumière allumé mais ils on prévu les lampes de torche.11h59 et 30 s les enfants commencèrent à tenir leur lampes contre eux 11h59 et 45 s leur cœur bas la chamade 11h59 et 55 s leur cœur s'arête une fraction de seconde pour ensuite... plus de lumière les petits hurle mais le grand frère lui se tait. Les lumières des lampe électrique ne marche pas il y a un problème le noir et complet. Le petit entend du mouvement mais n'ose pas faire un bruit 0h00 et 30 s la lumière se rallume et d'un coup le petit voit son frère égorger par la poigner de la porte la tête qui regardé vers son petit frère avec des yeux blanc. Le sang avait giclait dans toute la pièce. Le corps du défunt était en train de se couper à partir du cou, on voit même la colonne vertébrale se tendre et s'arracher progressivement. Puis la tête resta sur la poigné et le corps tomba à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fye



Messages : 1
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Jeu 22 Oct - 23:05

Le Faucheur de Halloween

C'était le soir d'halloween, un forgeron avait promis à sa femme qu'il rentrerais avant minuit comme la pluplart du temps il rentrait encore plus tard vers deux heures/ trois heures du matin. Elle lui avait fait promêtre comme après c'est l'heure des morts et qu'il risquait la mort à travailler après cette heure-ci. Il était en train de ranger c'est affaire après une dure journée de travaille. Quand il allait sortir du travaille un homme habillé d'un cape noir et son visage caché par l'ombre de la capuche frappa à la porte de sa forgerie, il l'ouvra et lui dit que c'était fermer. Mais l'homme insista pour qu'il éguïse sa faux.

Après quelques minutes, le forgeron accepta enfin après avoir fini d'éguïser la faux , il demanda si il voulait qu'il remette la lame dans le bon sens.L'homme, refusa. Quand il fini, l'homme revela au forgeron qu'il était kurama le tueur a la faux et il dit ces paroles-ci " Tu as travailler dans les heures des esprits, je vais dans l'obligation d'en finir avec ta vie mais je te laisse un délai jusqu'à demain matin à l'aube pour dire en revoir à ta famille ! "

kurama sorti de la forgerie et le forgeron désesperer se mit à pleurer pendant au moins dix minutes, mais il se reprit en main et se dis qu'il fallait mieu profiter de ces dernières heures de vie. Il se leva et pris du bois qu'il avait mit en réserve et se mit à faire des poupés en bois pour ces deux magnifiques enfants et il rentra, il mit les poupés dans les chaussettes sur la cheminée, il alla au lit embrassa d'un dernier baiser sa femme et s'endormit sans jamais se reveiller...


" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wildwolf07

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 26

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Jeu 22 Oct - 23:10

UNE NUIT A LA RIVIÈRE

Un jour je suis parti faire du camping au bord d'une rivière avec quelques amis....
La soirée se passait très bien quand soudain nous avons entendu un gros bruit sourd comme si quelque chose de très lourd était tombé... Nous sommes allez voir de là où provenait le bruit avec des lampes mais rien ne s'y trouvait !

Nous avons donc continuez notre soirée, quelques minutes plus tard de nouveau nous entendions des bruits de déplacement dans les herbes juste prés de nous et des choses tombés juste à côté de nous (comme des pierres) mais malgré nos recherches nous ne trouvions personnes et strictement rien par terre... Nous entendions pourtant tous des objets tombé à quelques centimètres de nous...

De nouveau nous sommes reparti nous asseoir prés du feu ! Soudain des énormes bruit dans les herbes je me suis donc levé en courant pour suivre se bruit avec ma lampe mais d'un coup il s'est arrêté juste devant moi et un ÉNORME bruit comme si un gros rocher tombait à mes pieds à retentit j'ai de suite éclairé et il n'y avait rien au sol (encore une fois)

Nous avons décidé d'aller jusqu’à la route pour voir si il y avait des voitures, des gens qui nous faisait une blagues... A ce moment précis ou nous nous sommes levé et avons commencer à descendre la rivière par les rochers, des bruits d'une pluie de pierres à nos pieds a commencé et cela jusqu’à que nous sortions de la rivière... Étrangement aucun de nous n'a été touché alors que nous étions dans le noir éclairé par des lampes et nos téléphones.

Sur la route il n'y avait aucune voiture à part la notre... Nous sommes resté dans celle-ci jusqu'au levé du soleil pour pouvoir récupérer nos affaires que nous avons laissé sur le campement... Le reste de la nuit j'ai pu remarqué l'effrayamment sur le vissage de l'un de mes ami, quand je lui ai demandé ce qu'il lui arrivait il répondait rien... à plusieurs reprise il nous a répondu rien... rien... rien... Jusqu’à ce qu'il nous dise qu'il avait vu un visage avec des yeux vert dans le noir pendant tout ça.....

Apres avoir récupéré nos affaires nous somme rentré, et j'ai raconté ça a ma famille quand ma grand-mère me dit : " Tu sais, beaucoup de gens font de la sorcellerie la-bas je pense que tu ne devrais plus y retourner chérie " !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebichu



Messages : 3
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Lun 26 Oct - 18:24

ne vieille femme vivait toute seule dans une grande maison en pleine campagne. La sombre forêt qui entourait sa demeure rendait l’endroit silencieux et paisible. Un peu trop paisible pour cette femme qui, souhaitant se rassurer et avoir de la compagnie, avait récemment adopté un chien, qui devint très vite un compagnon affectueux et fidèle.

C’était la nuit qu’elle redoutait le plus : l’inquiétant moment de son coucher et de celui du soleil était le pire de sa journée. Quand le voile étoilé recouvrait le ciel juste après son dîner, la vieille dame se rendait craintive dans sa chambre, et se réveillait toutes les heures. Elle avait cependant trouvé une parade tranquillisante à cette peur irraisonnée : avant de s’endormir ou de se rendormir, elle laissait glisser sa main le long du matelas pour permettre à son chien, couché à ses côtés, de la lui lécher, prouvant ainsi sa présence et assurant la sécurité de sa maîtresse.

Une nuit, alors qu’elle s’apprêtait à aller se coucher, elle ressentit une présence inhabituelle. Ayant pour coutume de se faire des frayeurs, elle essaya de ne pas en tenir compte et s’allongea dans son lit, tendant la main pour sentir la langue du chien sur ses doigts. Rassurée du geste d’affection de son animal, elle ferma les yeux et s’endormit. Mais un petit bruit régulier vint interrompre son sommeil. Elle crut reconnaître le son de gouttes d’eau qui tombent dans la baignoire. Elle se leva et alla couper le robinet de la salle de bain. Une fois l’eau économisée, elle entendit un bruit suspect et jeta un œil dans sa chambre. Personne. Juste le bruit, léger et apaisant, de son chien qui dormait. Hésitante, elle se recoucha et tendit de nouveau ses doigts à l’intention de son animal. Mais le bruit des gouttes d’eau perturba de nouveau son sommeil, et elle alla une deuxième fois couper le robinet avant de se glisser sous les draps, rassurée par la chaleur de la langue du chien.

Une troisième fois, elle se réveilla. Le robinet gouttait, encore. Se disant qu’il allait falloir appeler un plombier sous peu, elle mit ses pantoufles et se dirigea, épuisée, vers la salle de bain. Machinalement, elle étendit son bras vers le robinet. Mais il était fermé. C’est alors qu’elle aperçut de quel couleur était le fond de sa baignoire : rouge sang. En relevant la tête, elle découvrit le corps de son chien, pendu et éventré, dont le sang gouttait doucement sur le marbre.

D’un geste, alors que son cœur s’emballait, elle se retourna et son regard fut attiré par le miroir au dessus du lavabo.

Quelqu’un y avait marqué « Il n’y a pas que les chiens qui peuvent vous lécher la main » en lettres de sang.


Dernière édition par Ebichu le Mar 27 Oct - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonnoir0001



Messages : 1
Date d'inscription : 26/10/2015

MessageSujet: le monstre de Mortegarde   Lun 26 Oct - 20:10

C'était le soir d'Halloween.

Plutôt que de courir les rues pour obtenir des bonbons,

Byron avait eu une super idée : aller faire un pique-nique en forêt avec Jason ma soeur Eloïse et mon copain loic.

Ainsi, le soir nous avions chargé tout l'équipement dans la voiture et nous voilà partis vers le bois de Mortegarde.

Pendant que byron et Eloïse préparaient le dîner, jason nous dit :

-Les amis allez donc chercher du bois mort pour faire un bon feu, comme ça nous pourrons faire griller des guimauves.

Alors loic et jason nous sommes allés chercher du bois.

Plus nous avancions dans la forêt, plus la végétation, nous semblait bizarre.

Les arbres avaient une couleur grise et les feuilles, avec la lumière de la pleine lune, avaient de drôles reflets argentés.

A force d'avancer en regardant par terre pour trouver du bois, loic et jason nous nous sommes perdus.

Nous nous sommes mis à crier en espérant que quelqu'un nous entendraient.

Mais malheureusement, nous avions beau appeler personne ne répondait.

- Je crois que c'est par là, dit jason .

En effet, il y avait un petit chemin qui serpentait au milieu des ronces.

Nous nous mîmes à marcher rapidement car nous avions peur.

Au bout d'une demie-heure nous étions définitivement perdus.

Quand tout à coup un hurlement retentit juste à notre droite.

- Qu'est-ce que c'est, dit jason en tremblant.

- Je crois que ça doit être un hibou, répondis-je sans trop y croire.

Et le cri lugubre recommença.

Puis des craquements de branchages retentirent tout autour de nous.

Terrifiés par ces bruits étranges, nous appelons pas nos amis .

C'est alors, que sur le chemin, s'avança une drôle de silhouette.

C'était un horrible monstre ! Il avait deux énormes bras qui descendaient jusqu'à ses mollets, des yeux jaunes et cruels.

Ses dents étaient pointues et son nez rejoignait ses lèvres. En plus, il était entièrement violet et n'arrêtait pas de sauter sur place.

Tremblants de peur nous n'osions plus bouger.

Bonsoir les enfants, nous dit-il, vous êtes là pour le jeu ?

- Le jeu ?

- Oui, le jeu d'Halloween.

- Sans trop savoir, nous répondies oui.

- Ah tant mieux, dit le monstre, je croyais que personne ne viendrait. Car c'est vraiment difficile.

- Ah bon ? dit loic qui était blanc comme un linge.

- Oui parce que celui qui perd doit être mangé, dit le monstre.

Je compte jusqu'à dix et à dix je vous recherche et si je vous trouve tant mieux.

parce que cela fait trois mois que je n'ai rien mangé... UN.... DEUX... TROIS... QUATRE... CINQ... SIX, SEPT, HUIT ! NEUF !! DIX !!!

Avant que nous ayons eu le temps de réagir, le monstre se jeta sur Jason.

La gueule du monstre se mit à grandir, grandir, grandir encore, et il avala Jason d'un seul coup.

C'était horrible...

Je me mis à courir comme un fou.

Mais déjà le monstre était là, juste derrière moi.

J'entendais son souffle rauque et sentais son odeur pestilentielle.

A l'école, je suis le champion de la course, mais là j'avais beau courir le plus vite possible, le monstre, petit à petit, me rattrapait.

Soudain je sentis ses griffes sur mon épaule et je tombais dans les feuilles mortes. Il m'attrapa le bras et se mit à me secouer...

- Réveille-toi il est l'heure de se préparer pour l'école.

Ouf ! c'était un horrible cauchemar et c'était papa qui me tenait le bras pour me réveiller.

- Aujourd'hui c'est le 31 octobre, dis byron, j'ai eu une super idée.

J'ai appelé les parents de loic, ils sont d'accord.

Ce soir nous allons pique-niquer dans le bois de Mortegarde .

- NON !!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlienWar



Messages : 18
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 18

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Lun 26 Oct - 20:34

Voila mon histoire


A 3h44 du matin, Ronald Defeo entend des voix dans sa maison lui intimant d’exécuter les membres de sa famille. Il s’exécute et tue d’une balle dans la tête sa mère, son père, ses trois frères et sa petite sœur alors qu’ils étaient en train de dormir. Il se fait arrêter par la police et il confie avoir entendu des voix qui l’ont poussé à commettre un tel acte. Quelques mois plus tard, la famille Lutz emménage à son tour dans la maison du 112 Ocean Avenue sans savoir ce qu’il s’y était déroulé. Katie Lutz, ses deux enfants et son mari vivent un rêve au départ, mais peu à peur George commence à devenir agressif et à perdre patience. Il s’installe dans la cave et perd peu à peu la tête. Cathy, inquiète, fait des recherches sur la maison et découvre non seulement qu’un drame s’y est déroulé, mais qu’en plus, le légende indique que la bâtisse est construite sur un ancien cimetière indien. Peu à peu George commence à entendre les mêmes voix que Ronald Defeo et laisse des menaces partout dans la maison. 28 jours après leur installation, les Lutz quittent le 112 Ocean Avenue en catastrophe, laissant toutes leurs affaires derrière eux avant que l’irréparable ne soit commis. Dès qu’il s’est éloigné, George Lutz à tout de suite retrouvé ses esprits. Si la maison a été détruite suite à ces évènements, on raconte que la petite sœur de Ronald Defeo hante toujours les lieux et pousse des hurlements stridents tous les ans le jour de sa mort…


cette histoire si vous a fait des frison ce que vous etez aussi dans une maison comme celle-ci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yassine76



Messages : 1
Date d'inscription : 29/10/2015

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Jeu 29 Oct - 13:48

Un groupes de jeunes, 6 au total, partirent faire du camping sauvage. Ils passèrent la journée à explorer la forêt dans laquelle ils se sont installés. Le soir, ils décidèrent d'allumer un feu de camp pour faire griller les saucisses qu'ils ont apportés. Ils s'installèrent en rond autour des flammes qui crépitaient. Puis, l'un d'eux commença à raconter une de ces histoires d'horreurs que tout le monde connaît et qu'on ne se lasse pas de réentendre. La soirée avance, chacun racontait son histoire, corrigeait celle des autres, y allais de son commentaire, bref, ils discutaient joyeusement lorsque tout à coup une voix sombre s'élève :
"Feu, feu, joli feu, que ton âme disparaisse !"
Ils pensèrent d'abord à une plaisanterie, et se retournèrent là où etait assis Guillaume, le plus farceur d'entre eux. A leur grande stupéfaction, il n'eéait plus là. Ils sont persuadés que le jeune homme leur joue encore l'un des tours dont il a le secret et ne s'inquiètèrent pas. Ils reprirent leur conversation.
"Feu, feu, joli feu, que ton âme disparaisse !"
Pour la deuxième fois, la mystérieuse voix a retentie dans l'obscurité. L'un d'entre eux s'exclame :
"Hé ! Regardez ! Julie est plus là !"
En effet, à l'endroit où Julie se trouvait quelques minuets plus tôt, il n'y a plus personne. Les 4 jeunes retsant commencèrent à s'inquiéter, surtout que Guillaume n'était toujours pas revenu en éclatant de rire et en se moquant d'eux, comme il ne manquait pas de le faire après chacune de ses blagues. Ils n'eurent pas le temps de décider quoi que ce soit que, tout à coup :
"Feu, feu, joli feu, que ton âme disparaisse !"
Angoissé, chacun des membres du petit groupe regarda qui avait disparu cette fois ci. C'était Vincent, celui qui avait remarqué l'absence de Julie un peu plus tôt, qui cette fois ci manquait à l'appel. Ils n'étaient plus que trois. Ils se rapprochèrent les uns des autres en tremblant de peur. Cécile demanda d'une petite voix :
"A votre avis, c'était quoi ?"
Marc, le dernier garçon, s'apprêtait à répondre mais il fût interrompu par la voix grave :
"Feu, feu, joli feu, que ton âme disparaisse !"
Cécile a disparue. La dernière fille restante, Cynthia, éclata en sanglots.
"Feu, feu, joli feu, que ton âme disparaisse !"
Cette fois ci, Marc est seul. Il saît que son temps est compté. Il ferma les yeux et entendit à nouveau :
"Feu, feu, joli feu, que ton âme disparaisse !"
~
Le lendemain matin, les journaux locaux annoncèrent la découverte du cadavre de 6 jeunes dans la forêt. Les policiers se rendirent sur les lieux pour enquêter. Un agent s'approcha du feu de camp éteint, lorsqu'une voix grave retentit :
"Feu, feu, joli feu, que ton âme disparaisse !"
Et tous les hommes présents virent un homme foncer sur lui, armé d'un couteau.

Voila Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xNrhh



Messages : 1
Date d'inscription : 30/10/2015

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Ven 30 Oct - 11:19

Voici une petite histoire qui fait sont effet malgrès tout.

" LES HUMAINS AUSSI PEUVENT LECHER "

C'est L'histoire d'une jeune fille qui est souvent seule dans sa grande maison isolée au coeur des champs de maïs. Ses parents rentrent tard tous les soirs et ont donc décidé de lui acheter un chien, pour la rassurer. Une nuit, elle est réveillée par un bruit d'eau qui goutte. Elle se lève et va fermer le robinet de la salle-de-bain. En se recouchant elle glisse sa main sous son lit et son chien la lui lèche. Cela la rassure.
Le bruit continue et elle décide d'aller resserrer le robinet dans la salle de bain. Elle se recouche et glisse de nouveau sa main sous son lit, et son chien la lèche de nouveau. Mais le bruit continue et elle n'arrive pas à dormir. Elle fait un dernier tour de la maison sans rien trouver, et se recouche donc en glissant sa main sous le lit. Le chien la lèche de nouveau.

Le bruit est toujours là et elle décida de localiser sa provenance : le son vient de son placard. En l'ouvrant elle découvre son chien égorgé, suspendu par les pattes arrières, se vidant lentement de son sang. Sur la porte du placard un message écrit en lettre de sang : "LES HUMAINS AUSSI PEUVENT LÉCHER" Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaijin



Messages : 12
Date d'inscription : 17/10/2015

MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   Dim 1 Nov - 13:15

1 er ebichu

2 eme dragonnoir

3 eme yassine76

MERCI DE CONTACTER LE STAFF SUR SKYPE OU LE SUPPORT POUR VOTRE RECONPENCE

LES AUTRE PARTICIPENT AUSSI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
UNE HISTOIRE QUI FAIT PEUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ribéry fait peur à Gourcuff
» Vendredi 13 ça fait peur!
» outlast.. le jeu qui fait peur..
» zna qui fait peur!!!
» Évenment qui vous à fait peur dans la saga.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shaiya KillsZone  :: EVENTS :: Events Officiels / Official Events-
Sauter vers: